Archives par étiquette : ville

Des graines de courgettes pour l’année prochaine

Et vive nos graines, elles connaissent nos jardins, ne sont pas formatées, elles sont libres, vont nous livrer des surprises l’année prochaine… Et voici un échantillon de graines de courgettes.

Des graines de courgettes pour l'année prochaine

Des graines de courgettes pour l’année prochaine

Les tomates en retard cette année

Bon, c’est de ma faute, je n’étais pas disponible au printemps et au début d’été. Mais elles sont enfin là, belles, rouges mes ‘marmande’.

Elles proviennent de ma serre, elles n’ont aucune maladie, un goût sucré, bref, elles sont appréciées en salade, en ratatouille 😍

Enfin, des tomates rouges et succulentes

Enfin, des tomates rouges et succulentes

Activité en avril au jardin

Le mois d’avril était très chaud, comme l’année dernière, le sol est déjà dur à travailler sur les parcelles traditionnelles contrairement aux parcelles de permaculture où la terre est légère.

  • la pyrale du buis : mauvaise surprise, le buis en 3 jours est devenu un arbuste desseché envahi d’oeufs, de larves et de chenilles qui l’ont dévoré. Il s’agit de la pyrale du buis, un dévastateur venu de Chine. Je suis allée dans une grande marque de jardinerie pour me trouver un produit bio pour ne pas dévaster la faune avec un insecticide. Je me retrouve avec plusieurs personnes et la vendeuse qui nous explique qu’elle a vendu la veille plus de 250 boites de ce produit. La région parisienne est envahie et ce produit qui ne tue que les chenilles doit être mis toutes les semaines pour tuer les nouvelles chenilles qui éclosent. Le traitement utilisé est à base de bacillus  thuringiensis qui est ingéré par les chenilles. Je secoue aussi l’arbre pour faire tomber un maximum de chenilles. Bref, j’ai l’impression que le buis n’a aucune chance face à ces dévoreuses.
Buis dévasté par des chenilles, pyrale du buis, avril 2014

Buis dévasté par des chenilles, pyrale du buis, avril 2014

  • les récoltes : des poireaux et la poirée.
  • les travaux : les pommes de terre sont plantées. Après le test de l’année dernière, j’ai opté pour une plantation en surface, recouvert de cartons et de paille. Faute de temps, je n’ai pas encore planté les carottes, les poireaux et radis…
  • Les semis : les pieds de tomates sont très beaux. J’ai réalisé des semis de courgettes, de citrouilles, de poivrons, d’aubergines, de cornichons, de  concombres et de potirons.
  • les arbres fruitiers sont en fleurs, les fruits se forment, j’ai déjà tué des vers qui mangeaient les feuilles, les fourmis et les pucerons sont aussi à l’attaque.
  • les poulettes : l’une des poules avait une sorte de gale au pied qui avait gonflé et blanchi. Je l’ai isolé et lui ai appliqué pendant une bonne semaine un traitement à partir d’huiles qui a très bien fonctionné.

 

Que s’est-il passé ce mois de mars au potager?

Travaux en mars

Et c’est reparti, la saison commence, que de plaisir en perspective, d’attente, de surprise et de déception aussi.

Plantation :
La 3ème butte est inaugurée avec des plants de choux cabus et des salades. Au début de chaque butte, j’ai ajouté des pieds de fraisiers cirafine.

L’ail et l’oignon rouge sont sur la 1ère butte, les choux ne les appréciant pas du tout.
J’ai planté un rang de fèves et deux de petits pois. J’en ai également placé sur la 3ème butte.

Semis:
Les semis au chaud ont commencé : salades et tomates marmande.

Mars 2015, semis tomates marmande

Mars 2015, semis tomates marmande

Mars 2015, semis salade

Mars 2015, semis salade

Division :
J’ai divisé en automne mon pied de rhubarbe qui était envahi par les punaises. Le second pied repart

Serre :
La serre est désherbée et une bonne couche de fumier de poule a enrichi le sol. On y arrose le sol avec l’eau de pluie récupérée, la terre est très sèche déjà en mars.

Récoltes :
On ramasse les derniers poireaux, la mâche, cela fait de la place 🙂

Fleurs :
Magnifique le printemps, les fleurs sont là : primevères, perce-neige, jonquilles, jacinthes, bergénia, anémones..