Archives par étiquette : semis

Activité en avril au jardin

Le mois d’avril était très chaud, comme l’année dernière, le sol est déjà dur à travailler sur les parcelles traditionnelles contrairement aux parcelles de permaculture où la terre est légère.

  • la pyrale du buis : mauvaise surprise, le buis en 3 jours est devenu un arbuste desseché envahi d’oeufs, de larves et de chenilles qui l’ont dévoré. Il s’agit de la pyrale du buis, un dévastateur venu de Chine. Je suis allée dans une grande marque de jardinerie pour me trouver un produit bio pour ne pas dévaster la faune avec un insecticide. Je me retrouve avec plusieurs personnes et la vendeuse qui nous explique qu’elle a vendu la veille plus de 250 boites de ce produit. La région parisienne est envahie et ce produit qui ne tue que les chenilles doit être mis toutes les semaines pour tuer les nouvelles chenilles qui éclosent. Le traitement utilisé est à base de bacillus  thuringiensis qui est ingéré par les chenilles. Je secoue aussi l’arbre pour faire tomber un maximum de chenilles. Bref, j’ai l’impression que le buis n’a aucune chance face à ces dévoreuses.
Buis dévasté par des chenilles, pyrale du buis, avril 2014

Buis dévasté par des chenilles, pyrale du buis, avril 2014

  • les récoltes : des poireaux et la poirée.
  • les travaux : les pommes de terre sont plantées. Après le test de l’année dernière, j’ai opté pour une plantation en surface, recouvert de cartons et de paille. Faute de temps, je n’ai pas encore planté les carottes, les poireaux et radis…
  • Les semis : les pieds de tomates sont très beaux. J’ai réalisé des semis de courgettes, de citrouilles, de poivrons, d’aubergines, de cornichons, de  concombres et de potirons.
  • les arbres fruitiers sont en fleurs, les fruits se forment, j’ai déjà tué des vers qui mangeaient les feuilles, les fourmis et les pucerons sont aussi à l’attaque.
  • les poulettes : l’une des poules avait une sorte de gale au pied qui avait gonflé et blanchi. Je l’ai isolé et lui ai appliqué pendant une bonne semaine un traitement à partir d’huiles qui a très bien fonctionné.

 

Que s’est-il passé ce mois de mars au potager?

Travaux en mars

Et c’est reparti, la saison commence, que de plaisir en perspective, d’attente, de surprise et de déception aussi.

Plantation :
La 3ème butte est inaugurée avec des plants de choux cabus et des salades. Au début de chaque butte, j’ai ajouté des pieds de fraisiers cirafine.

L’ail et l’oignon rouge sont sur la 1ère butte, les choux ne les appréciant pas du tout.
J’ai planté un rang de fèves et deux de petits pois. J’en ai également placé sur la 3ème butte.

Semis:
Les semis au chaud ont commencé : salades et tomates marmande.

Mars 2015, semis tomates marmande

Mars 2015, semis tomates marmande

Mars 2015, semis salade

Mars 2015, semis salade

Division :
J’ai divisé en automne mon pied de rhubarbe qui était envahi par les punaises. Le second pied repart

Serre :
La serre est désherbée et une bonne couche de fumier de poule a enrichi le sol. On y arrose le sol avec l’eau de pluie récupérée, la terre est très sèche déjà en mars.

Récoltes :
On ramasse les derniers poireaux, la mâche, cela fait de la place 🙂

Fleurs :
Magnifique le printemps, les fleurs sont là : primevères, perce-neige, jonquilles, jacinthes, bergénia, anémones..

 

 

L’activité du mois de février au Potager Citadin

J’ai hâte que le printemps soit là, le mois de février c’est le mois de l’impatience, le go- nogo au jardin. Commencer trop tôt entraîne souvent des pertes. J’ai donc attendu fin février que les grosses gelées soient passées.

D’ abord les achats de graines et de plants. Cette année deux variétés de pommes de terre que je connais bien la charlotte et la chérie ont rejoint mon sous sol.

Les plantations ont commencé pour l’ail rose. Une butte les portera et les autres rejoignent l’ancien emplacement de mes fraisiers.

J’ai également commencé mes semis de salade et de tomates. Un peu trop  tôt,  les graines ont du mal à lever, même au chaud.

Les fleurs apparaissent : crocus, primevère. Les hellébores sont toujours présentes depuis octobre.

Le stock de pommes de terre et de carottes est fini. Il reste des poireaux, de la mâche, quelques choux et  évidemment de l’ail et des oignons.

 

voilà, c’est le commencement du nouvelle année potagère.

 

Janvier au potager citadin : le calme

Eh oui, janvier c’est calme au potager. Les récoltes continuent, les stocks de légumes se vident, et l’impatience de s’y remettre est là. Les journées s’allongent mais il est toujours trop tôt pour se lancer dans les premiers semis. J’en profite pour faire mes plans de culture, mes associations, je relis mes remarques sur mes cultures précédentes pour optimiser mes récoltes et enrichir mon sol tout en le respectant, être attentive aux résultats, les analyser, comprendre ce qui peut être amélioré pour agir dans le bon sens.

je fais le bilan de mon stock de graines pour anticiper les achats avant de ne pas trouver.

Les poules se portent à ravir, 3 à 4 oeufs par jour pour 4 belles poulettes. Avec le froid, je ferme leur poulailler et aussi à cause des prédateurs.

Le froid, enfin, je ne vois presque plus de limaces, enfin, je n’y croyais plus avec le beau temps hivernal. La nature reprend ses droits. Winter is coming, il est là. Je fais attention aux bourrasques de vent, l’année dernière, la serre s’était envolée. Il ne manque que la neige pour un vrai hiver. Deuxième hiver sans neige…

Reste à attendre au chaud que le printemps arrive. À bientôt

 

 

 

Le mois de Septembre au Potager Citadin

Septembre, la fin de l’été….ou presque

Le mois de septembre est plus beau que le mois d’août, les journées ensoleillées s’enchainent:-)
Le sol du jardin manque d’eau, un paradoxe quand on pense à toutes les averses de l’été. On arrose donc avec nos réserves. Les limaces sont nombreuses, elles dévorent tout : les courgettes, les tomates, les plants de salade… Le matin, je les ramasse et les donne à mes poulettes. En parlant de poulette, ma poulette cheftaine, la marron est morte. Il me reste deux poules. Il faut que je trouve un marché aux volailles en région parisienne…avis à la population, je n’ai rien trouvé sur internet, si vous en connaissez…
Les semis :
je plante des radis, des radis noirs et des épinards.

Le repiquage:
Je repique les chicorées.

Les tomates :
La pluie du mois d’août a dévasté les plants de tomates extérieurs, je retire donc les pieds malades pour que rien n’entre dans le sol. Heureusement que nous avons installé cette année la serre, cela me permet d’avoir une récolte continue depuis juillet.

Les récoltes :
Les haricots beurre, les haricots rames, les salades, les radis noirs, la poirée, les cornichons, les tomates sous serre, les citrouilles.

La vigne:
La vigne est très chargée et malgré le mauvais temps de l’été, il n’y a pas trop de grappes abimées. J’ai commencé les gelées:-)

Les buttes…
Je suis très satisfaite des buttes, les premiers comparatifs montrent que les résultats sont bien meilleurs que sur les parcelles traditionnelles. Sachant que je n’ai pas encore utilisé de brf, l’année prochaine devra être encore plus positive. J’attends la pluie pour établir ma 3ème butte, le sol est trop dur en ce moment, il est fissuré par le manque de pluie. Cela me permettra d’effectuer plus facilement mes rotations.
Le sol s’enrichit sur mes buttes, le travail est moins contraignant, je vais donc continuer sur cette voie. J’ai commencé à découper des branches de noisetier, de seringat au sécateur, n’ayant pas de broyeur.
Il faut également que je mette au point un système de bâchage sur les buttes pour faire durer les récoltes.

A bientôt pour la suite de mes aventures…