Archives par étiquette : pomme

Septembre au potager…et vive l’autonomie alimentaire

L’automne est là, les matinées sont froides et les après midis ensoleillés. Presque l’été indien s’il n’y avait pas ces grosses journées de pluie.

Au potager, la serre permet de récolter des tomates plus longtemps. Les écarts de température sont moindres, elle conserve plus longtemps la chaleur accumulée. Il reste encore à cueillir des choux, des courges.Les salades d’hiver sont déjà là, quel régal, cette touche d’amertume. Les citrouilles et potirons continuent leurs croissances.

Cette année, j’ai une abondance de pommes et de raisins. Quel plaisir gustatif! Les raisins sont plus petits que ceux du commerce mais ils ont tellement de goût 🙂 . Aucune poire cette année,encore des ravages de la carpocapse et mes arbres avaient peu de fruits.

Poireaux et carottes continuent de pousser, les carottes sont plus petites cette année, un effet de la sécheresse.

Je n’ai pas pu cette année être disponible au printemps, j’ai donc moins planté. J’espère pouvoir dégager plus de temps l’année prochaine, car récolter à même son jardin est avant tout un geste pour notre santé, on suit de bout en bout le processus naturel de la croissance de la plante, on connait la provenance, le savoir faire qui a été mis en oeuvre. Produire ses légumes amène l’autonomie alimentaire, un savoir faire qui tombe aux oubliettes, cela devient un acte de résistance écologique, une manière de reprendre la main sur un domaine de compétence qui nous échappe de plus en plus. Pourtant, cette compétence n’est pas difficile à acquérir, elle n’est faite que de bon sens et d’observation. Elle ne demande pas tant de temps que cela, et elle procure tant de plaisir…A bientôt

Des Trous sur les Pommes et les Poires

Une nouveauté au jardin : pour la première fois en 5 ans, mes pommes et poires ont des trous. Les poires tombent sans être mures et certaines pourrissent sur les arbres. Les pommes ont le même souci. Il ne reste plus de fruits non atteints.

En regardant de plus près, il y a de gros trous. Les pommes et poires sont occupées par un gros ver. Les vers passent d’un fruit à l’autre.
Il s’agit de la carpocapse, une chenille qui fait de gros dégâts.

Poire trouée, atteinte par le carpocapse, août 2014

Poire trouée, atteinte par le carpocapse, août 2014

Que faire? Quelle solution?
Mon plan d’action va être le suivant :
Cette année, il me reste à retirer les fruits abimés.
A l’automne, je regarderai si je vois les fameux cocons autour des arbres. S’ils sont dans l’écorce,je badigeonnerai les arbres à la chaux.
Au printemps, je mettrai des sachets en mai sur mes pommes et poires afin que le papillon responsable ne ponde pas sur mes fruits.

Des petits trous, toujours des petits trous…année difficile pour les pommes et poires

Gateau fondant aux pommes et à la rhubarbe

Un régal, un succulent mélange de pommes et de rhubarbe

Ingrédients :

  • 2 pommes,
  • 2 petits batons de rhubarbe,
  • 100 g de sucre,
  • 125 g de farine
  • 1 dl de crème fraiche,
  • 50 g de beurre,
  • 2 oeufs,
  • 1 sachet de levure,
  • 3 CS de rhum
Gâteau Rhubarbe Pommes, juin 2014

Gâteau Rhubarbe Pommes, juin 2014

Recette :

  • Tamiser la farine et la levure.
  • Ajouter les oeufs, le sucre et les 50 g de beurre fondu : mélanger.
  • Ajouter la crème et le rhum : mélanger pour avoir une pâte lisse.
  • Eplucher et couper les pommes en lamelles.
  • Pelez la rhubarbe et la couper en dés. La plonger 30 s dans l’eau bouillante pour la blanchir légèrement. Réserver.
  • Mélanger les pommes, la rhubarbe et la pâte.
  • Mettre dans un plat rond beurré.
  • Préchauffer le four 5 min à 180°.
  • Faire cuire 35 min à 180° (thermostat 6).

Sortir le gateau, c’est prêt!

 

 

 

 

Tarte aux Pommes

D’abord faisons une pâte brisée :

Mélanger 250 à 300 g de farine, 1 pincée de sel , 100 g de beurre et 1 dl d’eau chaude.

Pour aller plus vite je ramollis le beurre au micro onde, que j’incorpore à la farine puis j’ajoute un peu d’eau au fur et à mesure. Il faut travailler la pâte de manière à faire une boule et suivant la quantité de farine, mettre plus ou moins d’eau : la pâte ne doit pas s’émietter et elle ne doit pas coller … au besoin ajouter de l’eau ou de la farine.

Laisser la pâte reposer, 1h c’est bien mais avec les enfants ce n’est pas forcément possible, donc disons à minima le temps de peler les pommes.

Justement, il faut peler 4 pommes, les couper en tranches.

Il faut ensuite faire précuire la pâte 5 à 10 min (on peut mettre des billes de cuisson, des pois ou autres sur la pâte pour éviter qu’elle gonfle) à 180°.

On met ensuite 4 CS à soupe de compote, puis les pommes tranchées dessus …

On remet au four 30 min à 180° …

A la sortie du four on peut mettre un sachet de sucre vanillée …

Et voilà …Tarte aux pommes toute chaude du four