Archives par étiquette : Limace

Novembre au jardin

Le temps est clément, la végétation ne sommeille pas encore.

Les récoltes :

betteraves, radis noir, frisée, mâche, poireau, carotte, poirée..les récoltes continuent et agrémentent les repas.

Le paillage :

J’ai paillé quasiment toutes mes plantes. Je continue également à couper du bois pour faire du brf.

La taille des arbres fruitiers :

J’ai taillé mes pommiers et mes poiriers qui sont en espalier. J’ai raccourci mes framboisiers et mon mûrier. Il me reste la vigne…

Le pied de rhubarbe :

j’ai séparé le pied et j’ai replanté ce nouveau plant, à voir au printemps.

la troisième butte: 

elle prend forme mais je dois consommer un rang de carottes qui se ditue là où doit être une de mes tranchées pour la finaliser.

la serre :

J’ai retiré les pieds de tomates, il me reste à nettoyer le sol et à l’enrichir.

le grand nettoyage :

les tuteurs et les outils sont nettoyés et stockés en attendant le printemps.

Les limaces :

toujours autant présentes avec ce temps clément.

les fleurs: 

la végétation ne dort pas, mes tulipes surgissent comme au printemps. Heureusement, mes roses de Noël sont là.J’ai retiré mes pieds de glaïeuls de terre. Les dahlias sont toujours en fleur…

 

 

Le Début de notre Permaculture

2014 : la permaculture ….ou comment faire un potager en permaculture

La serre :

Nous installons une serre en janvier 2014, une petite qui va s’envoler deux fois, jusqu’à ce qu’on ensevelisse la bâche(elle a un peu perdu de sa hauteur, mais le système vendu d’arrimage avec des sardines et des piquets ne résiste pas au vent. Le début de l’année est très venteux. La serre a pour vocation d’abriter mes semis, puis mes tomates.

Les deux buttes :

Je fais 2 buttes au printemps 2014( de loin, ça ressemble à 2 tombes). Je n’ai pas de BRF ( bois à rameaux fragmentés) car mon jardin n’a pas d’arbre : je mets dessus mes découpes de taille de pommiers et de poiriers et de vigne et je dépose mes restes de fougères. Je fais rire mes voisins, mais je pense que cela fait longtemps. Mon jardin est un laboratoire de découverte, je m’éclate, j’apprends. Je cultive sur butte et de façon traditionnelle (bêchage avant de planter…).

Butte, avril 2014

Butte, mai 2014, sol sans BRF

Premiers constats sur les buttes :
Consistance de la terre :
la terre est souple sur la butte, le printemps n’est pas pluvieux mais la butte s’en sort mieux que le reste de mon jardin qui est tout fissuré par la chaleur du mois de mars et le vent.

Organisation et plantation :
Je plante mes semis de salade, je plante des pommes de terre sous paillage( carton et paille ) et non, je sème des radis, des carottes et des épinards.
Je respecte l’associativité des plantes sur mes deux buttes, enfin j’essaye car j’ai des pommes de terre qui poussent cette année partout dans mon jardin, je laisse pour voir.
C’est facile de planter car la butte permet de moins se pencher, mon dos de banlieusarde non musclée souffre moins.

La faune :
Il y a beaucoup plus de limaces avec le paillage. On les ramasse car le marc de café et la cendre n’y font rien. J’ai arrêté la bière enfin pour les limaces. Les vers de terre sont nombreux.

Mes outils :
Pour cultiver de manière traditionnelle, j’utilise binette, serfouette, bêche, râteau, cordeau,…
Sur les buttes, les outils sont : la fourchette ou le petit bâton en bois :-). La terre est très souple. Je ne creuse plus, je ne bouleverse plus la faune qui y vit.

Premières dégustations :
Mai 2014, nous avons dégusté des salades de la butte(laitue) et des petits radis, petits car les limaces avaient commencé le festin et j’ai préféré les manger à leur place. Bon, ils piquent un peu, mais ce n’est pas gênant.
Le premier semis de la laitue provenait de la serre, le second est sur la butte directement.

Mai bien chargé..on est actif au jardin

Le mois de mai 2014 :
C’est un mois très actif au jardin. Il fait de plus en plus beau et on a envie de planter énormément, la limite est la grandeur du jardin et la gestion de notre emploi du temps. Vaut mieux en faire moins, mais faire de belles choses. On ne peut pas planter très serré car cela donne peu sinon.
Il fait froid, il pleut et on a eu quelques belles journées de soleil. Les buttes sont moins nues, plus vertes par les salades et pieds de pommes de terre. Les fèves et les petits pois prennent de la hauteur. Les semis de carottes et de poireaux sont visibles. Les feuilles de navets et des radis ont été attaquées par les altises. Les épinards poussent très bien. Le pied de menthe fait de belles feuilles et d’autres pieds apparaissent autour.

Le repiquage :

Pieds de fèves et de tomates dans la serre

Pieds de fèves et de tomates dans la serre

j’ai repiqué mes tomates, celles qui n’ont pas été mangées par les limaces dans la serre. J’ai été obligé d’acheter quelques pieds face à l’hécatombe.
Je les ai plantées dans la serre, 4 pieds sur les buttes et sur une parcelle traditionnelle.
Les courgettes ont rejoint les buttes et une parcelle traditionnelle.
Les choux et les betteraves sont sur la butte mais subissent les attaques des limaces.
Regulièrement, je repique également mes salades. Mon deuxième semis de salades(laitue) a été fait directement sur la butte.

Les semis :
Je ressème des radis tous les 15 jours pour en avoir régulièrement. J’ai semé à nouveau des haricots, mangées également par la faune.
J’ai semé de la poirée sur la butte, 4 graines plus exactement :-). On verra bien.
Je sème de nouveau directement sur la butte des betteraves.

Les fleurs :

fleurs du seringat, mai 2014

fleurs du seringat, mai 2014

J’ai planté les dahlias et les glaïeuls que je conserve tout l’hiver. Les bleuets et les iris sont magnifiques et le seringat pli sous les branches remplies de fleurs parfumées.

J’ai des pieds de muguet qui fleurissent également. J’ai mis sur la butte des œillets d’Inde. Je récupère les graines à l’automne, certaines vont donner lieu à des pieds sauvages que je garde aussi.

Campanules

Campanules

Les autres travaux :

  • Le désherbage : tout pousse, les mauvaises herbes également, je désherbe manuellement ( et quand je peux). Il restera des mauvaises herbes mais tant pis, je retire les chardons qui nous piquent, le liseron qui peut étouffer les plantes, le chiendent envahissant. Je bine, donne certaines mauvaises herbes aux poules. Nous avons beaucoup de boutons d’or, jolies fleurs mais qui occupent le sol avec de nombreuses racines. Nous avons aussi du mouron rouge que je retire manuellement aussi.
  • La mise en place des tuteurs et des protections : sont concernés les petits pois et les fèves pour les tuteurs. Je protège les fraises avec des filets.
  • La collecte des limaces et escargots, eh oui, le paillage les attire. On collecte et donne aux poules.
  • On refait les buttes des pommes de terre.
  • On bine entre les rangs et on désherbe au fil du temps sur les buttes.

La récolte :
Je récolte les premiers radis et salades. Nous commençons à déguster les fraises.