Archives par étiquette : desherbage

Juillet au Jardin, les travaux et récolte

  • Evénements majeurs:

La grêle de début juin a eu des impacts (anthracnose)sur les pommes de terre, les courgettes formées noircissent, les petits pois et les fèves n’ont pas produit énormément.
Le temps oscille entre des journées très chaudes et de fortes pluies. Les nuits et les journées sont froides pour un mois de juillet.

Haricots rames en tipi au milieu de pommes de terre paillées, juillet 2014

Haricots rames en tipi au milieu de pommes de terre paillées, juillet 2014

 

J’ai planté en juin sous forme de tipi au milieu de mes pommes de terre paillées des haricots en grain que j’avais gardé. Pourquoi un tipi? Parce que je pensais qu’il s’agissait d’haricots rames de Venise, et parce que dans un potager urbain, on manque de place pour faire de jolis rangs espacés. Les pommes de terre et les haricots s’apprécient réciproquement, d’où cette association. Il s’agit bien de haricots rames 🙂

 

  • Les légumes:

Que faire après les petits pois et les fèves?
Il reste du temps pour planter au jardin, mais pour cela, il faut respecter la rotation des cultures pour profiter des bienfaits laissés par les cultures précédentes. J’ai coupé les petits pois à la racine, mis les fanes sur les buttes en paillage, desherbé. Je coupe les petits pois à la racine afin que leur système racinaire continue à dégager de l’azote. La terre est meuble, un coup de griffe suffit.

Mon choix cette année s’est porté sur la chicorée et le radis noir.

Que faire après les pommes de terre?
La récolte a été avancée, j’ai donc encore le temps de planter des haricots avant la baisse des températures.La terre, une fois désherbée, a juste besoin d’un coup de griffe, je casse les mottes surtout.
Je plante des haricots beurre.

Repiquage:
Je repique de la salade un peu partout, entre les fraisiers.., dès que je trouve un espace et j’en donne aussi.

Désherbage :

Eh oui, entre deux éclaircies, il faut retirer ces adventices qui prennent la place des cultures.

1ère butte en juillet, oignons...

1ère butte en juillet, oignons…

2ème butte en juillet, fèves, pommes de terre, ....

2ème butte en juillet, fèves, pommes de terre, ….

  • Les petits fruits:

 La récolte des fraises, framboises, groseilles et cassis est finie, celle des mûres va commencer.

  • Les fleurs:

Les rosiers sont en fleur. Des oeillets du poète, des centaurées dans mes jardinières, peut-être du lin.
La phacélie amène des abeilles et bourdons dans mon jardin.
J’ai fait des boutures de lavande.
Les oeillets d’Inde sont en fleurs.

  • Récolte:

Début juillet, nous avons eu nos deux premières tomates : des noires de Crimée sous serre. Les tomates cerise sont aussi présentes, elles sont sucrées, leur peau est fine.

Les courgettes et les patissons sont là aussi, les ratatouilles commencent. Les oignons rouges sur la butte sont très beaux.

Oignon rouge sur butte, juillet 2014

Oignon rouge sur butte, juillet 2014

Nous avons commencé la récolte des pommes de terre dès début juillet, ce sont des Sirtema. Les oignons également selon nos besoins.
Les fèves et les petits pois sont finis fin juin.
Les salades sont consommées régulièrement.
Je commence à mettre des cornichons en bocaux.

Les Travaux dans mon Jardin de ville en Juin

Après la grêle du weekend de Pentecôte, des travaux supplémentaires s’ajoutent.

Sol battu par la pluie et fissuré par le soleil, juin 2014

Sol battu par la pluie et fissuré par le soleil, juin 2014

Comme dit dans mon article sur les dégâts de la pluie et de la grêle, les feuilles ont été trouées par la grêle, les petits fruits sont tombés, la terre a été battue par l’eau, elle forme une croute qui avec l’effet de la chaleur va être difficile à casser. Les tomates et les pommes de terre ont le mildiou. Mon voisin a perdu tous ces pieds de tomates.
Bref, il y a du boulot pour remettre d’aplomb le jardin.

Le désherbage :
C’est une activité très prenante, car les mauvaises herbes se plaisent très bien dans le sol. Elles sont adaptées et sont même de très bons indicateurs pour révéler la nature du sol.
Il faut donc biner, sarcler, faire attention de ne pas arracher nos cultures en même temps. Eh oui, ça arrive, même en faisant attention d’arracher par exemple, la jeune pousse d’haricot recouverte de mauvaises herbes. Grrrrr.
Pour les mauvaises herbes, le travail est manuel, fatigant, mais au moins pendant ce temps là, on ne cogite pas, les choses sont simples.

Le repiquage :
Je continue à repiquer des salades et des choux, dès que j’ai de l’espace qui se libère par la cueillette.

J’ai aussi planté des haricots, des graines que j’avais conservé de l’année dernière. Et vive les semences libres. Comme je n’avais plus de place, j’ai planté 5 poquets au milieu des pommes de terre, j’ai fait une sorte de tipi avec les rames car je crois que ce sont des haricots rames de Venise. On verra bien:-)
L’état d’avancement des cultures :
Les tomates sous la serre sont hautes et les tomates sont bien formées. Je secoue légèrement les pieds pour la pollinisation. Voir article sur les tomates 🙂

Fève attaquée par les pucerons, juin 2014

Fève attaquée par les pucerons, juin 2014

Les fèves ont subi cette année une grosse attaque des pucerons. J’ai pulvérisé dessus du purin d’ortie. Bon, j’ai juste oublié de diluer, je m’en suis rendue compte après pulvérisation, grrr, j’ai donc arrosé par dessus pour essayer de limiter les dégâts. Donc, il n’y a plus de pucerons, quelques feuilles cramées par le purin, mais les fèves font de nouvelles feuilles, une seconde vie.
J’éclaircis les carottes et les poireaux.
Les haricots poussent enfin.

Fleur et légume formé de courgettes de Nice, juin 2014

Fleur et légume formé de courgettes de Nice, juin 2014

Les courgettes sont formées et les cornichons plantés fin mai sont sortis.
Je ramasse toujours des limaces le matin, destination le poulailler.

Comment trouver des orties pour faire du purin ?
J’ai été obligé d’acheter du purin en grains. J’ai demandé au vendeur sil vendait des graines d’ortie, il m’a évidemment répondu non, bon je me doutais de la réponse. En région parisienne, il n’y a pas trop de fossé avec des orties mais plutôt des trottoirs, mais je ne désespère pas, je vais bien en trouver avant qu’elles ne soient détruites par les herbicides. Est ce que cela existe un vendeur de graines d’ortie? Le comble quand je me rappelle toutes les piqures que j’ai eu môme.

Les engrais verts :
Je découpe la moutarde blanche sur les buttes que je dépose dessus, cela se décompose et en même temps, fait un paillage.
La phacélie est en fleur, les abeilles sont là.

Phacélie en fleur, juin 2014

Phacélie en fleur, juin 2014

Le mildiou:
On a retiré les feuilles et les tiges atteintes et on a pulvérisé de la bouillie bordelaise.
On recommencera la pulvérisation tous les 10 jours.

La récolte:
Fraises, framboises, groseilles, cassis pour les fruits.
Fèves,petits pois et salade pour les légumes.

Le petit plus du mois :
On a installé un récupérateur d’eau 🙂 à la maison.

Mai bien chargé..on est actif au jardin

Le mois de mai 2014 :
C’est un mois très actif au jardin. Il fait de plus en plus beau et on a envie de planter énormément, la limite est la grandeur du jardin et la gestion de notre emploi du temps. Vaut mieux en faire moins, mais faire de belles choses. On ne peut pas planter très serré car cela donne peu sinon.
Il fait froid, il pleut et on a eu quelques belles journées de soleil. Les buttes sont moins nues, plus vertes par les salades et pieds de pommes de terre. Les fèves et les petits pois prennent de la hauteur. Les semis de carottes et de poireaux sont visibles. Les feuilles de navets et des radis ont été attaquées par les altises. Les épinards poussent très bien. Le pied de menthe fait de belles feuilles et d’autres pieds apparaissent autour.

Le repiquage :

Pieds de fèves et de tomates dans la serre

Pieds de fèves et de tomates dans la serre

j’ai repiqué mes tomates, celles qui n’ont pas été mangées par les limaces dans la serre. J’ai été obligé d’acheter quelques pieds face à l’hécatombe.
Je les ai plantées dans la serre, 4 pieds sur les buttes et sur une parcelle traditionnelle.
Les courgettes ont rejoint les buttes et une parcelle traditionnelle.
Les choux et les betteraves sont sur la butte mais subissent les attaques des limaces.
Regulièrement, je repique également mes salades. Mon deuxième semis de salades(laitue) a été fait directement sur la butte.

Les semis :
Je ressème des radis tous les 15 jours pour en avoir régulièrement. J’ai semé à nouveau des haricots, mangées également par la faune.
J’ai semé de la poirée sur la butte, 4 graines plus exactement :-). On verra bien.
Je sème de nouveau directement sur la butte des betteraves.

Les fleurs :

fleurs du seringat, mai 2014

fleurs du seringat, mai 2014

J’ai planté les dahlias et les glaïeuls que je conserve tout l’hiver. Les bleuets et les iris sont magnifiques et le seringat pli sous les branches remplies de fleurs parfumées.

J’ai des pieds de muguet qui fleurissent également. J’ai mis sur la butte des œillets d’Inde. Je récupère les graines à l’automne, certaines vont donner lieu à des pieds sauvages que je garde aussi.

Campanules

Campanules

Les autres travaux :

  • Le désherbage : tout pousse, les mauvaises herbes également, je désherbe manuellement ( et quand je peux). Il restera des mauvaises herbes mais tant pis, je retire les chardons qui nous piquent, le liseron qui peut étouffer les plantes, le chiendent envahissant. Je bine, donne certaines mauvaises herbes aux poules. Nous avons beaucoup de boutons d’or, jolies fleurs mais qui occupent le sol avec de nombreuses racines. Nous avons aussi du mouron rouge que je retire manuellement aussi.
  • La mise en place des tuteurs et des protections : sont concernés les petits pois et les fèves pour les tuteurs. Je protège les fraises avec des filets.
  • La collecte des limaces et escargots, eh oui, le paillage les attire. On collecte et donne aux poules.
  • On refait les buttes des pommes de terre.
  • On bine entre les rangs et on désherbe au fil du temps sur les buttes.

La récolte :
Je récolte les premiers radis et salades. Nous commençons à déguster les fraises.