Archives par étiquette : butte

Décembre au potagercitadin

Une blessure m’empêche de travailler au jardin, mais ce n’est pas non plus la pleine saison. Décembre est un mois de repos pour la nature. J’en profite pour planifier le contenu de mes futures buttes en tenant compte de la rotation des cultures et de l’association des plantes. La 3ème butte va m’apporter plus de facilité dans les rotations.

Actuellement, je continue de récolter et je regrette de ne pas avoir profiter de la clémence du temps pour planter ail et oignon en automne.

Les récoltes sont constituées essentiellement de mâche, poireaux, carottes, choux, poirées, radis noirs, salades.

Les fêtes arrivent, la préparation du foie gras, des truffes au chocolat…les idées de menus se précisent.

Je souhaite à tous mes visiteurs de bonnes fêtes de fin d’année.

Novembre au jardin

Le temps est clément, la végétation ne sommeille pas encore.

Les récoltes :

betteraves, radis noir, frisée, mâche, poireau, carotte, poirée..les récoltes continuent et agrémentent les repas.

Le paillage :

J’ai paillé quasiment toutes mes plantes. Je continue également à couper du bois pour faire du brf.

La taille des arbres fruitiers :

J’ai taillé mes pommiers et mes poiriers qui sont en espalier. J’ai raccourci mes framboisiers et mon mûrier. Il me reste la vigne…

Le pied de rhubarbe :

j’ai séparé le pied et j’ai replanté ce nouveau plant, à voir au printemps.

la troisième butte: 

elle prend forme mais je dois consommer un rang de carottes qui se ditue là où doit être une de mes tranchées pour la finaliser.

la serre :

J’ai retiré les pieds de tomates, il me reste à nettoyer le sol et à l’enrichir.

le grand nettoyage :

les tuteurs et les outils sont nettoyés et stockés en attendant le printemps.

Les limaces :

toujours autant présentes avec ce temps clément.

les fleurs: 

la végétation ne dort pas, mes tulipes surgissent comme au printemps. Heureusement, mes roses de Noël sont là.J’ai retiré mes pieds de glaïeuls de terre. Les dahlias sont toujours en fleur…

 

 

Travaux et récoltes en octobre

Les pluies sont là, le froid commence à se faire sentir, l’ensoleillement est moins important, c’est l’automne.

Pourtant, au jardin, il y a du travail, récoltes, préparation de terrain pour la prochaine année, plantations…c’est une période agréable, puisqu’on doit également projeter le plan du jardin pour la prochaine année. Il faut aussi nettoyer

Permaculture et butte, octobre 2014

Permaculture et butte, octobre 2014

ses outils, ramasser les feuilles, trier les déchets…

Butte octobre 2014

Butte octobre 2014

La troisième butte :
Comme dit précédemment, j’ai décidé de faire une troisième butte toujours en suivant mon idée de la permaculture : rotation et association, les deux principaux items, et BRF. J’ai donc commencé ma tranchée dès les premières pluies. La terre était trop sèche en septembre pour creuser. Ma tranchée n’est pas finalisée car elles passe par une plantation de carottes et de poireaux. Dans quelques soupes, je pourrai de nouveau creuser.

Le BRF :
Je ne conçois pas d’acheter le BRF, un jardin doit être économique, bien pensé, s’autoalimenter le plus possible.J’ai malheureusement aucun arbre sur mon terrain, seulement une haie de thuyas et de lauriers. J’ai donc récupéré des coupes de noisetiers de mon voisin, je coupe également du forsitia et du seringat sur mon terrain. Je veux utiliser des éléments de mon jardin. J’envisage donc de mettre en place une haie coupe vents qui protégera mon jardin et constituera mon BRF.
Pour moi, la permaculture c’est le bon sens : utiliser ce qui nous entoure, recycler ce qui peut l’être.
Coté outils, je n’ai pas de broyeur, je fais tout au sécateur, de longues heures de coupe.
Le grand nettoyage automnal :
C’est la collecte des feuilles, des fougères qui vont me servir à pailler mes légumes d’hiver : carottes, poireaux, salades…
Je retire également du jardin les plantes malades, direction la déchèterie.
Je ramasse les tuteurs et les range pour l’année prochaine.
La collecte des graines :
Je mets en sachet des graines de salades, courgettes, nigelles, centaurée, oeillets d’Inde…haricots pour la prochaine année.

Le déplacement des fraisiers :
Je déplace les fraisiers d’une parcelle traditionnelle vers les cotés courts de mes buttes.

La surprise de l’année : les citrouilles
J’avais découvert cette année un plant de citrouille que je n’avais planté, une graine perdue. En réalité, ce fut deux pieds qui ont couru dans mon jardin, j’ai récolté 4 citrouilles. Du pur bonheur de laisser la nature faire, même si cela désorganise mes rangs.

Les nouvelles compagnes:
Précédemment, je vous avais indiqué que je cherchais un marché aux volailles. Mes recherches furent vaines sur internet. Mais, de rebond en rebond, j’ai trouvé une ferme à 15 minutes en voiture qui vend des poules pondeuses, du grain, de la paille…plus besoin d’aller en Normandie pour trouver. J’ai donc deux nouvelles poules, une fauve, petit gabarit et une belle blanche avec quelques plumes noires.

Un carton rouge pour les prix, parlons pouvoir d’achat :
Le prix est bon marché chez ce fermier, rien à voir avec ce que l’on peut voir chez certaines grandes enseignes, une poule pondeuse à 30 euros, c’est honteux et je ne parle pas du prix de la paille et du grain. En même temps, voir un concombre ou une salade en supermarché en pleine saison à 1,50 euro, c’est du même acabit. Je suis bien contente de ne plus acheter de légumes si ce n’est les agrumes. Je voudrai bien voir les marges commerciales…

Les fleurs:
Mes dahlias sont en fleur avec un bon mois de retard.

Les récoltes :
Le raisin a été abondant, consommer nature, en gelée, en pâte de fruits, en accompagnement dans la cuisson des viandes…il y a de nombreuses façons de l’apprécier. Il est très sucré et peu abimé malgré la météo aléatoire. Les oiseaux se servent sur les branches trop hautes.
Je ramasse quotidiennement frisée, mâche, radis noir, poirée, betterave, carotte, poireau… Au gré de mes envies. Un bonheur simple.
Pour les tomates, courgettes, cornichons et pâtissons, il s’agit des dernières récoltes.

Cuisine des fanes:
J’ai fait découvrir à ma famille la cuisine des fanes de betteraves, de poirée. C’est tout simple comme les épinards, soit les faire revenir au beurre ou en soupe. Cela va vite à faire, comme toute ma cuisine.

 

A bientôt

Incoming search terms:

  • brf et courgette

Le mois de Septembre au Potager Citadin

Septembre, la fin de l’été….ou presque

Le mois de septembre est plus beau que le mois d’août, les journées ensoleillées s’enchainent:-)
Le sol du jardin manque d’eau, un paradoxe quand on pense à toutes les averses de l’été. On arrose donc avec nos réserves. Les limaces sont nombreuses, elles dévorent tout : les courgettes, les tomates, les plants de salade… Le matin, je les ramasse et les donne à mes poulettes. En parlant de poulette, ma poulette cheftaine, la marron est morte. Il me reste deux poules. Il faut que je trouve un marché aux volailles en région parisienne…avis à la population, je n’ai rien trouvé sur internet, si vous en connaissez…
Les semis :
je plante des radis, des radis noirs et des épinards.

Le repiquage:
Je repique les chicorées.

Les tomates :
La pluie du mois d’août a dévasté les plants de tomates extérieurs, je retire donc les pieds malades pour que rien n’entre dans le sol. Heureusement que nous avons installé cette année la serre, cela me permet d’avoir une récolte continue depuis juillet.

Les récoltes :
Les haricots beurre, les haricots rames, les salades, les radis noirs, la poirée, les cornichons, les tomates sous serre, les citrouilles.

La vigne:
La vigne est très chargée et malgré le mauvais temps de l’été, il n’y a pas trop de grappes abimées. J’ai commencé les gelées:-)

Les buttes…
Je suis très satisfaite des buttes, les premiers comparatifs montrent que les résultats sont bien meilleurs que sur les parcelles traditionnelles. Sachant que je n’ai pas encore utilisé de brf, l’année prochaine devra être encore plus positive. J’attends la pluie pour établir ma 3ème butte, le sol est trop dur en ce moment, il est fissuré par le manque de pluie. Cela me permettra d’effectuer plus facilement mes rotations.
Le sol s’enrichit sur mes buttes, le travail est moins contraignant, je vais donc continuer sur cette voie. J’ai commencé à découper des branches de noisetier, de seringat au sécateur, n’ayant pas de broyeur.
Il faut également que je mette au point un système de bâchage sur les buttes pour faire durer les récoltes.

A bientôt pour la suite de mes aventures…

Les Travaux et les Récoltes d’Août du potager citadin

L’été 2014 est pluvieux, je n’ai jamais eu si peu besoin d’arroser. La saison avance, et il faut déjà penser à placer les cultures d’hiver. La permaculture donne de bons résultats tant au niveau quantitatif tant au niveau de la facilité d’entretien. Je songe de plus en plus à mettre une troisième butte. La serre m’apporte les tomates, car dans le jardin, le manque de soleil et les nombreuses averses mènent à mal les plants. La vigne est belle, pourvu que cela dure…

L’entraide:
Un petit paragraphe concernant mon voisin jardinier également. Son jardin est enrichi grâce au fumier de son pigeonnier et les résultats sont spectaculaires. Nous avons déjà planté à l’identique avec des résultats complètement différents. Son terrain est enrichi, il travaille sa terre de manière traditionnelle depuis plus de 20 ans. Tout cela pour préciser, qu’entre jardiniers, il existe une entraide, on bavarde, on donne, on commente nos récoltes et mes expériences nous donnent beaucoup de sujets de conversations.

Choux, poireaux, salades,tomates.. Août 2014

Choux, poireaux, salades,tomates.. Août 2014

Les semis :
Je remplace toutes les places vacantes laissées par les pommes de terre et les haricots par des semis de salades : chicorée, laitue rouge et mâche. J’ai ajouté des semis de radis noirs et en plus un rang de fenouil et de navets. Et enfin de la phacélie pour ne pas laisser la terre à nu.

Le repiquage :
Les plants de poireaux présents sur la butte sont en cours de repiquage.

Les récoltes :
Les oignons rouges et les ails roses ont été ramassés. Les écarts sur les oignons rouges entre la parcelle traditionnelle et la butte est hallucinante. L’ail a été atteint de rouille, la récolte est médiocre.

Ecart sur oignons rouges entre parcelle traditionnelle et culture sur butte, août 2014

Ecart sur oignons rouges entre parcelle traditionnelle et culture sur butte, août 2014

Les tomates sont récoltées tous les jours. Les courgettes et les pâtissons ainsi que les cornichons continuent à donner.
Les salades ont monté, elles font le bonheur des poules.

Les arbres fruitiers :
La saison des mûres est finie.
Pour les pommes et les poires, je vais avoir une très mauvaise récolte, à cause de la carpocapse. Cf article des trous dans les pommes et poires.

Les fleurs :
Les glaïeuls ont fané très vite par les pluies incessantes. Les fleurs des rosiers aussi ont du mal à résister à ce temps froid et pluvieux.

Les poules :
Eh oui, les poules aussi sont fatiguées. Elles ont 1an et demi, et n’ont pas cessé de pondre quotidiennement cet hiver, elles pondent tous les 2 à 3 jours à présent.
Je vais chercher en septembre deux nouvelles compagnes.