Novembre au jardin

Le temps est clément, la végétation ne sommeille pas encore.

Les récoltes :

betteraves, radis noir, frisée, mâche, poireau, carotte, poirée..les récoltes continuent et agrémentent les repas.

Le paillage :

J’ai paillé quasiment toutes mes plantes. Je continue également à couper du bois pour faire du brf.

La taille des arbres fruitiers :

J’ai taillé mes pommiers et mes poiriers qui sont en espalier. J’ai raccourci mes framboisiers et mon mûrier. Il me reste la vigne…

Le pied de rhubarbe :

j’ai séparé le pied et j’ai replanté ce nouveau plant, à voir au printemps.

la troisième butte: 

elle prend forme mais je dois consommer un rang de carottes qui se ditue là où doit être une de mes tranchées pour la finaliser.

la serre :

J’ai retiré les pieds de tomates, il me reste à nettoyer le sol et à l’enrichir.

le grand nettoyage :

les tuteurs et les outils sont nettoyés et stockés en attendant le printemps.

Les limaces :

toujours autant présentes avec ce temps clément.

les fleurs: 

la végétation ne dort pas, mes tulipes surgissent comme au printemps. Heureusement, mes roses de Noël sont là.J’ai retiré mes pieds de glaïeuls de terre. Les dahlias sont toujours en fleur…

 

 

2 réflexions au sujet de « Novembre au jardin »

  1. Anonyme

    De mois en mois, vous nous faites découvrir votre jardin citadin, vos articles sont une mine d’informations. J’apprécie votre approche de la permaculture et comme vous le dites du bon sens. On sent que vous êtes passionné, que vous arrivez à concilier votre vie professionnelle, privée et votre jardin. Bonne continuation.

    Répondre
    1. natkingcole Auteur de l’article

      Merci pour ce mot plein de gentillesse. Oui, une vie bien riche, mais jardiner me permet de relativiser, de retourner aux choses essentielles. La permaculture rentre dans cette démarche : pourquoi faire compliquer quand tout est si simple. Le bon sens, préserver le sol, l’eau, se nourrir de ce qu’il nous donne, redonner soit vers le sol lui-même ou donner le surplus du jardin à ses proches. Ne pas gaspiller ces richesses naturelles. Prendre le temps d’observer et comprendre. Merci encore et bonne soirée. Au plaisir de vous revoir sur le site

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.