Les Fèves : un légume peu exigeant

La culture :

Très simple à faire. Je les plante au printemps, en même temps que les petits pois. J’utilise des fèves d’aguadulce et des fèves de Séville à longue cosse. Tout de suite, on pense au soleil avec des noms pareils. Je les plante sur un terrain non fumé, cela veut dire sans fumier et non envahi par des non fumeurs. Les fèves fixent l’azote, elles ont peu de racines et montent bien jusqu’à 80 cm dans mon jardin.

Ça pousse tout seul, j’ai parfois des manques dans mes lignées, mais les oiseaux et les chats (eh oui, quand il fait beau, ils s’allongent sur le sol bien sec et bousculent mes graines) s’y amusent.

Donc, je replante.

Les tuteurs et les fourmis

Fèves bancales dans la serre :-) mais les premières gousses, mai 2014

Fèves bancales dans la serre 🙂 mais les premières gousses, mai 2014

Mon premier problème a été les tuteurs, les fèves ont besoin d’être soutenues, notamment pour que le vent ne les casse pas ou par le poids des gousses.

Je n’ai pas de branches car je n’ai pas d’arbres, jusque-là c’est logique. J’ai donc acheté des tuteurs en plastique qui ressemblent à des petites branches, c’est malin ça, mais c’est onéreux.Ils ont bien tenus deux ans, mais au fil du temps, le plastique se casse( j’en retrouve encore dans mon jardin, grrr).

Fèves , petits pois et tuteurs sur parcelle traditionnelle , mai 2014

Fèves , petits pois et tuteurs sur parcelle traditionnelle , mai 2014

J’ai opté pour une solution moins onéreuse : je mets au bout de mes rangs un tuteur et un au milieu et je les relie pas un fil. Au fur à mesure que mes fèves grandissent, j’ajoute des fils. Cela maintient très bien et les petits pois s’y agrippent également.

Le second problème : les fourmis et les agglomérats de pucerons. Je n’utilise pas d’insecticide. J’ai donc testé le savon noir, bof, je ne suis pas convaincue. J’ai acheté des coccinelles : ça marche mieux et 4 ans après , j’ai toujours beaucoup de coccinelles. Elles mangent des pucerons mais se font chasser par les fourmis. J’ai décidé que nous allons coexister avec ces pucerons, car pendant ce temps là, ils n’attaquent pas le reste de mon jardin, trop occupés avec les fèves.

Et avec la permaculture …

J’ai mis quelques fèves et  petits pois sur une butte, ils sont plus grands que ceux de mes parcelles. Par contre, je suis obligée de mettre des tuteurs individuels.

En attente du résultat… Vers juin juillet.

La consommation, les petits plats…

Avec du sel et un peu beurre façon radis, c’est à tomber. Ou cuits,par exemple, en les faisant revenir avec des petits pois et des lardons. En soupe froide…c’est un légume très doux.

Elles vont également au congélateur lors des récoltes abondantes.

Bref, j’adore les fèves.

Incoming search terms:

  • comment tuteurer des feves
  • faut il tuteur feves
  • feves hauteur tuteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.