Archives de catégorie : News

Encore un hiver doux, doit-on s’inquiéter pour nos jardins?

Cela fait 3 années que nous n’avons pas vu de neige en Ile de France. Les températures sont douces et nous n’avons toujours pas eu de gelées matinales. Les autres régions et les autres pays constatent des événements similaires .Il semble de plus en plus certain que ce type de dérèglement climatique va devenir notre norme. Mais quelles en seront les conséquences ?

En allant voir mon maraîcher, je m’étonnais de voir en décembre autant de légumes variés. Il avait même des fraises. Mon jardin commence à fleurir en plein mois de décembre. Je constate aussi que mes légumes d’hiver sont envahies de limaces comme aux beaux jours. Mes cultures sont en avance, le sol est lessivé par les pluies abondantes, les abeilles butinent alors qu’elles devraient être au repos. J’ai des jonquilles et des primevères en fleurs. Les feuilles de mes iris et tulipes sont déjà hautes.
La nature est perturbée. Les plantes ont besoin de la dormance, ce phénomène où en hiver, faune et flore sont au repos.
Le sol s’épuise par cette nature qui ne se repose pas et par les pluies abondantes.La bonne nouvelle est que nos nappes phréatiques doivent être comblées. Que devons-nous faire?

Nous allons devoir réagir et adopter de nouvelles pratiques de jardinage. Personnellement, je respecte des principes de permaculture,qui sont à mes yeux, issus du bon sens. Il nous reste plus qu’à tester ce qui est le plus protecteur et respectueux de notre environnement tout en ayant de beaux potagers.
Il va falloir contrer ces lessivages en apportant de la matière au sol, les protéger plus par un paillage ou du brf plus importants. Pour les cultures, je me demande si le calendrier peut être avancé. J’attends fin janvier pour voir si des gelées ne pointeront pas.  Mes réserves d’eau se remplissent pour le printemps et l’été.
L’action principale est donc l’observation pour mieux réagir dans les années à venir.

Incoming search terms:

  • jardinage potager citadin

Septembre au potager…et vive l’autonomie alimentaire

L’automne est là, les matinées sont froides et les après midis ensoleillés. Presque l’été indien s’il n’y avait pas ces grosses journées de pluie.

Au potager, la serre permet de récolter des tomates plus longtemps. Les écarts de température sont moindres, elle conserve plus longtemps la chaleur accumulée. Il reste encore à cueillir des choux, des courges.Les salades d’hiver sont déjà là, quel régal, cette touche d’amertume. Les citrouilles et potirons continuent leurs croissances.

Cette année, j’ai une abondance de pommes et de raisins. Quel plaisir gustatif! Les raisins sont plus petits que ceux du commerce mais ils ont tellement de goût 🙂 . Aucune poire cette année,encore des ravages de la carpocapse et mes arbres avaient peu de fruits.

Poireaux et carottes continuent de pousser, les carottes sont plus petites cette année, un effet de la sécheresse.

Je n’ai pas pu cette année être disponible au printemps, j’ai donc moins planté. J’espère pouvoir dégager plus de temps l’année prochaine, car récolter à même son jardin est avant tout un geste pour notre santé, on suit de bout en bout le processus naturel de la croissance de la plante, on connait la provenance, le savoir faire qui a été mis en oeuvre. Produire ses légumes amène l’autonomie alimentaire, un savoir faire qui tombe aux oubliettes, cela devient un acte de résistance écologique, une manière de reprendre la main sur un domaine de compétence qui nous échappe de plus en plus. Pourtant, cette compétence n’est pas difficile à acquérir, elle n’est faite que de bon sens et d’observation. Elle ne demande pas tant de temps que cela, et elle procure tant de plaisir…A bientôt

Septembre en forêt, automne arrive

Les journées de septembre ont été très fraîches le matin, de grosses pluies…l’automne arrive rapidement cette année. Nous en avons profité pour commencer nos expéditions en forêt, la récolte de trompettes de la mort et de cèpes a été abondante, l’avantage de cette alternance de journées pluvieuses et ensoleillées. Je n’ai pas pris de photos des trompettes et des cèpes, promis, la prochaine fois, au lieu de les préparer tout de suite, je vous montre nos récoltes. J’ai fait quelques photos (iphone4s), mais en arrivant sur les lieux. Dès que l’on trouve des champignons, on ne pense qu’à cela, le regard qui cherche au sol, le dos courbé. Je ne comprends pas pourquoi les personnes qui vont en forêt retournent tous les champignons comestibles ou non, une amanite est évidement non comestible. Pourquoi tout renverser, elle est très belle debout.

Septembre 2015, disque de toile d'araignée

Septembre 2015, disque de toile d’araignée

Septembre 2015, hypholome

Septembre 2015, hypholome

Septembre 2015, coprin

Septembre 2015, coprin

Septembre 2015, il pleut, c'est la fête aux grenouilles

Septembre 2015, il pleut, c’est la fête aux grenouilles

Des graines de courgettes pour l’année prochaine

Et vive nos graines, elles connaissent nos jardins, ne sont pas formatées, elles sont libres, vont nous livrer des surprises l’année prochaine… Et voici un échantillon de graines de courgettes.

Des graines de courgettes pour l'année prochaine

Des graines de courgettes pour l’année prochaine

Les tomates en retard cette année

Bon, c’est de ma faute, je n’étais pas disponible au printemps et au début d’été. Mais elles sont enfin là, belles, rouges mes ‘marmande’.

Elles proviennent de ma serre, elles n’ont aucune maladie, un goût sucré, bref, elles sont appréciées en salade, en ratatouille 😍

Enfin, des tomates rouges et succulentes

Enfin, des tomates rouges et succulentes